Naked Smoky, Urban Decay

 « Naked »… Le phénomène est tel que cet unique mot nous fait tout de suite penser aux palettes d’Urban Decay. Le best-seller de la marque, le grand succès tout simplement. Après la Naked 1 (tons chauds), la Naked 2 (tons froids) et la Naked 3 (tons rosés), vient enfin la palette qui va bousculer la tendance du nude : la Naked Smoky.

 Et si cela marche aussi bien c’est que pour le même prix, on a 12 fards bien pigmentés, alors que chez les marques de luxe on a seulement un quatuor. En somme, niveau rapport qualité/prix, la marque a misé juste et a tout gagné !

Naked Smoky Urban Decay - 01 Naked Smoky Urban Decay - 02 Naked Smoky Urban Decay - 03

Là on peut dire qu’Urban Decay a fait très fort niveau packaging, il est solide (plastique), fermeture aimantée, assez lourd, ultra beau avec les effets de fumée. On voit que la marque a voulu monter en gamme, rien à voir avec la Naked 1. Un sans faute donc.

Naked Smoky Urban Decay - 04 Naked Smoky Urban Decay - 05

La palette est fournie avec un pinceau double-embout très convenable et pratique pour dépanner en cas de voyage (applicateur et estompeur), elle a un large miroir et il y a même un dépliant avec des tutoriels pour réaliser 4 types de smoky.

Naked Smoky Urban Decay - 06

Au niveau des couleurs proposées, on a certes des couleurs foncées mais encore pas mal de couleurs neutres et clairs : cette palette peut donc être utilisée pour réaliser des maquillages de jour comme de nuit. En ce qui concerne la qualité des fards il n’y pas trop d’évolution par rapport aux autres Naked : bonne tenue, belle pigmentation, les irisés sont comme d’habitude un peu poudreux (attention aux petites chutes lors de l’application), les mates et rendus métallisés sont soyeux à souhait.

Naked Smoky Urban Decay - 07

Passons aux swatches :

Naked Smoky Urban Decay - 08 Naked Smoky Urban Decay - 09 Naked Smoky Urban Decay - 10

Les couleurs sont sublimes, j’en attendais pas moins au niveau du rendu des fards, les mates sont toux doux, les métallisés sont soyeux et ultra pigmentés, et les irisés sont d’une subtilité et apportent beaucoup de luminosité !

EN BREF : Possédant déjà les Naked 1 et 2, je commençais un peu à me lasser des palettes de nude. La 3ème édition ne me convenait pas et la Naked On The Run m’a laissée indifférente. Mais la Naked Smoky : Je l’adore !

Naked Smoky Urban Decay, 49,95€ sur le site de Sephora

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués avec *

Commentaire *